logoNC

Lors du discours d'investiture du candidat du PS François Hollande je n'ai pu m'empêcher de penser à un de mes oncles, fier gaulliste, avec qui j'avais des joutes oratoires mémorables et qui aimait me dire avec une grande fierté qu'il était né avec l'empire français. C'est cela le rêve français de François Hollande, l'empire français, la sauvegarde d'un modèle social corporatiste et étatique qui institue des inégalités statutaires. Une logique étriquée, nationaliste et productiviste qui n'est pas sans rappeler dans ses fondations le modèle de société de la france de Vichy. Bien sur que l'on demande tout à l'état puisque plus personne ne croît à la justice et à l'égalité des chances.D'ailleurs personne ne croît plus en rien.

Cette situation existe déjà il faut honnêtement le reconnaître il suffit de voir le MEDEF et les syndicats, mais en faire la clef de voute du projet de la gauche est incroyable.

Ce programme ne contient nulle part la volonté d'un sentiment d'une communauté d'interêt avec des perspectives universelles et larges. Pas de developpement durable ni de vision d'une communauté de destins avec nos voisins européens offrant à terme des droits équivalents pour tous dans un fédéralisme équilibré.

On nous propose de faire appel à ce fameux "génie français" qui va permettre de rassembler miraculeusement le peuple derrière un état tout puissant. Mais c'est l'intervention de l'état qui a segmenté la société et détruit la confiance des gens.

On nous propose un repli identitaire dans une France éternelle qui n'existe pas. On retrouve d'ailleurs de manière étonnante une proximité de pensée avec certains partis populistes.

Au Centre on espère une redistribution non plus corporatiste mais universelle comme les filets de sécurité sociaux des pays nordiques qui sont identiques pour tous et un vrai dialogue social pour que l'état ne soit plus qu'un arbitre et non un chef de guerre.

La vision du futur pour nos enfants c'est une europe fédérale, basée sur un developpement durable universel, sans corporatisme ni état excessif.

Jean-Florent Campion 

  Conseiller Municipal Conflans Sainte-Honorine 

Membre d'Anticor

Photo_008_1