logo

________________________________________________________

L'incroyable Monsieur Huchon.

La fête du 50ieme pardon de la batellerie a été un vrai succès et il semble qu'après 30 années d'oubli voir un peu de mépris, la municipalité socialiste réalise que l'activité économique de la batellerie a une vraie valeur à la fois comme patrimoine mais aussi comme coeur économique de notre cité.

C'est un peu tard mais certaines actions vont dans le bon sens, même si comme beaucoup de choses il n'y a aucun projet global d'ensemble, juste une succession de projets au gré des subventions des conseil général et régional. Que de temps perdu et quel manque de vision.

Cependant dans le discours du président Monsieur Huchon une phrase a particulièrement attiré mon attention ; "Pour moi Conflans c'est un peu la ville parfaite". Incroyable mais vrai, dans une ville qui croule sous la dette, qui ne peut plus investir, qui n'a plus d'industrie et qui entretien difficilement ses routes, le qualificatif que trouve son ancien maire et dirigeant de la ville depuis 30 ans c'est "Une ville parfaite". On aurait plutôt dit "Ville dortoir".

On voit d'ailleurs que depuis Michel Rocard, les habitants de la ville sont les cobayes d'une expérience de "Ville parfaite" du parti socialiste. Quel beau résultat.

Je pense d'ailleurs que les conflanais qui subissent un stationnement payant mal conçu apprécieront le mot "parfait".

On comprend mieux le manque d'adéquation entre le parti socialiste d'Ile de France et les aspirations des populations. Une sorte de nouveau paternalisme d'une élite bourgeoise qui prétend possèder la vérité et qui d'ailleurs accepte mal la contradiction.

Il nous faudra du courage pour supporter cette perfection.

image010

Jean-Florent Campion

Conseiller Municipal